mercredi 22 décembre 2010

terre

bientôt Noël, j'ai donc ouvert mon ordinateur pour faire un grand nettoyage d'hiver, ce qui a eu pour seul effet de le faire taire pendant une bonne heure, avant qu'il ne reprenne avec gaité son bourdonnement assourdissant et infernal, mais, très paradoxalement, plutôt rassurant aussi.


il s'agit là du blason de ma famille, avec ses célèbres symboles : le diplodocus et sa clef magique, les fantômes sortants de l'océan et le soleil cannibale. Le reste n'est qu'enluminure et tape à l'oeil.

nous le portons tous tatoué en géant dans le dos. Même les filles.

3 commentaires:

Minusc a dit…

Hahaha ! Oui, je le reconnais bien, c'est le notre, le blason de la mort, celui qui terrifie nos ennemis et les oblige tous à abandonner avant même de connaitre la position de nos armées.

Et je reconnais bien là le symbole de Fellin fuel, notre industrie, celle qui nous a rendus riche, à côté des trois lunes croisées, symbole de la puissance éternelle, et des six drapeaux, symboles de la gloire et du poulet aux oranges.

Les six étoiles de la mort, le sablier de l'éternité, les épées et les boucliers du destin, tout est là. Même ce truc qu'on a jamais sus ce qu'il signifiait, (là, en bas à droite) mais qui fait joli, donc on le garde.

(Il faudrait rajouter un tigre un de ces jours, ça manque de tigre. Ou des ninjas. Symboles du tartare de truite.)

Léo a dit…

Ça poutre! Voilà donc le secret de votre génie et de votre surpuissance. Je vous envie. Mais mon tatouage dorsal n'est pas mal non plus...

kamixave a dit…

Je dirais même plus, ça défragmente sa maman sous DOS ! (enfin, en l'occurrence, sur dos ; mais qu'importe, n'est-ce pas ?)