jeudi 23 juin 2011

time space gigapolice

tout à l'heure on a fini les 24h/24 planches de Liège, évènement international spectaculaire et médiatisé que vous connaissez bien. Voilà mon étrange résultat :


maintenant que c'est scanné je vais dormir et rêver en 3D relief. Raaaandy Savaaaaage.

11 commentaires:

s. barbarie a dit…

OH!OH! UN AUTRE 24 H! CE SONT MES PRÉFÉRÉS! FAIT À LA MINE ET AU STRESS,C'EST COMME UN JUS SPÉCIAL QUE JE N'AI LE DROIT DE GOÛTER QU'UNE FOIS PAR ANNÉE!

je m'abreuve et je vous en donnerai des nouvelles après.

ho ho ho ho ho! : )

Rufus a dit…

L'une de tes meilleures 24H !

Sérieux je me suis pris deux-trois fous rires.

"Ton plan tombe à l'eau, Homme-Grenouille!" (D'ailleurs au départ, j'avais mal regardé, j'ai même cru que c'était l'Homme-Grenouille lui-même qui l'avait frappé, excédé par une nouvelle vanne pourrie)

Puis le lion. "Mais tu appartiens au Zoo, ça ne va pas être possible" XD

Je sais pas si tu avais réfléchi les personnages auparavant, mais s'ils sont purement improvisés, chapeau bas !

s. barbarie a dit…

WOOOAAAAHHHHA!!!! Je crois bien que j'ai eu affaire à votre meilleur 24 heure, et déjà ceux d'avant c'était top-canin. Vraiment Bravo Monsieur Ghost!! C'était diablement bien construit et j'ai ris tout le long.
On peut dire qu'en matière de divertissement vous savez y faire. J'ai hâte de voir ce que Pixar en fera. Encore Hourra! Je suis très fier d'être votre ami!

Mortis Ghost a dit…

Mon coeur est en feu.

D'ailleurs je ne le dis pas assez souvent mais les commentaires sur ce blog sont ma seule véritable nourriture.

Noé a dit…

Ah, que n'y a-t-il pas plus souvent 24h dans une journée ! Cela donnerait davantage d'occasion de pouvoir profiter d'histoire aussi ébouriffante que celle-ci ! C'est une joie infinie. J'ai crains un instant que la roue s'arrête sur notre dévoué dessinateur mais à choisir, je préfère que ce soit ...toptoptop on ne spoile pas... qui meurt. Oui, même si j'ai été content de revoir ce personnage intrigant.

eXaHeVa a dit…

WOAH ! Purement génial !

Oui ce fut grandissime. La fin est excellente, j'en suis fan, plus ça avance, plus c'est foufou!

J'adore!

Le clown quoi. Non tous en fait.

Minusc a dit…

J'aime j'aime j'aime j'aime !
Tout est tellement puissant PUISSANT PUIIISSSAAAANNNTTT !!!!
Je crois que je vais la relire. 18 fois. De suite. Pendant la nuit, pour m'aider à entrer en transes. Avec de la musique psychédélique.
Ce sera bien.

Léo a dit…

J'aime trop beaucoup fort!!! Tellement que ça dépasse la capacité normale d'adoration d'un être humain. Comme si je devais exploser une dizaine de fois pour montrer comme j'adore extrême à la folie!

AristA a dit…

Plutôt cool !

Anonyme a dit…

ahah. J'ai bien ri.

ARC8games a dit…

Au putain, ce gros gros win.
Au début, j'étais plutôt sceptique. Personnages plutôt random, début d'histoire relativement classique, je pensais que tu allais refaire une histoire sans sens mais classique comme tu l'avais fait avec l'homme dauphin qui a une houpette et qui combat la mort.
Mais, au fil du temps on s'attache aux personnages qui deviennent carrément mythique. Entre le Sous Lieutenant Bof, le Lion et Mr.Seigneur du mal. On a même eu le droit au retour de la réincarnation canine de Pascal Sevran dont l'intervention m'avait plutôt déçu dans l'histoire de l'homme sucre et sa cuillère. Cette fois-ci il tient un rôle totalement mythique et va rendre la fin totalement divine.
Ce que j'adore, c'est qu'il y a une réelle opposition entre le début et la fin. Au début, comme je l'ai dit, c'est classique, c'est drôle, c'est random. Tandis que la fin est très noire, ça se termine tragiquement et ça paraît même psychologique.
J'ai adoré cette BD, c'est du Mortis pur et dur comme je l'aime. Putain, cette roue de la mort, quel gros win.