lundi 21 mars 2011

le chien qui parle

les lecteurs les plus attentifs l'auront remarqué (mais pas signalé, je reconnais bien là la délicatesse qui les caractérise si bien), il n'y a eu qu'un post la semaine précédente, du à l'exposition (toujours visitable au Livre aux Trésors), mais aussi à mon manque d'organisation.

cette semaine, que j'ai décidé d'appeler "la semaine du grand pardon" sera donc porteuse de non pas deux, mais trois posts, afin de réparer l'injustice dont vous avez été victimes.

aujourd'hui : le chien qui parle.

3 commentaires:

Minusc a dit…

Je te l'ai déjà dit, mais Tiger te le répète, tu es un gagnant, et tu l'as toujours été, mais on ne peut à présent plus jamais en douter, car cette œuvre mérite d'être exposée en tant que projection graphique des louanges de 10.000 anges, sélectionné soigneusement par nos meilleurs cultivateurs.

Si j'étais sur facebook, je mettrais j'aime, et je créerais 6000 faux compte pour mettre que j'aime, car il est nécessaire que tout le monde le sache clairement. Et il est nécessaire que tout le monde le fasse partager à ses amis, jusqu'à ce que l'univers entier du web rassemblé sur ce réseau social connaisse la beauté de cette création.

Sur ce, je disparais, car un petit con a griffé ma batmobile.

kamixave a dit…

J'apporte mon franc soutien aux propos de Minusc.

Et si ce dessin dépote (la première case est superbe), on ne sait pas dans quel sens chercher pour le trouver. Le sens. C'est perturbant.

Noé a dit…

Les couleurs des feuillages sont vachement chouettes.